Contes à partager #17

28.04.2020

IL Y A QUELQU'UN SOUS MON LIT

// suggéré par Hélène Loup (association Sceaux-Coudraies)

 

L'association Sceaux-Coudraies vous propose, pour rompre l'isolement, de partager avec chacun et chacune de petits contes et récits facétieux, sans oublier quelques jeux de devinettes et autres énigmes. 

Ces petits contes sont à partager largement. 

Attention : la plupart de ces contes ont fait l'objet d'une publication. On peut certes les partager, mais pas les publier dans un recueil : gare au copyright !

IL Y A QUELQU’UN SOUS MON LIT

 

- Docteur, je n’arrive plus à dormir. Je suis tellement fatigué que je n’arrive plus à travailler. Si ça continue, je vais être viré de mon job.

- Avez-vous un problème qui vous empêche de trouver le sommeil ?

- Oui. Il y a quelqu’un sous mon lit.

- Vous l’avez vu ?

- Non, car chaque fois que je regarde, il s’en va, ce qui fait que je ne le vois plus. Et dès que je ne regarde plus, il revient.

- Vous avez besoin d’une thérapie. Je vais vous envoyer chez le psychanalyste. Vous irez le voir deux fois par semaine.

- Mais combien de temps cela va-t-il durer ?

- Des semaines, des mois, des années peut-être. Le temps que vous soyez guéri et que vous retrouviez le sommeil.

- Aïe, aïe, aïe ! Et combien ça coûte ?

- Cent cinquante €uros la séance.

- Je vais me ruiner, mais pour l’instant, je n’ai pas le choix.

 

Pendant quelques semaines, le patient se rend régulièrement chez le psychanalyste. Puis soudain, sans prévenir, sans explications, il cesse ses consultations.

Six mois plus tard, le psychanalyste le rencontre dans la rue. Il lui demande :

- Ca fait très longtemps que vous ne m’avez pas donné de nouvelles. Comment allez-vous ?

- Très bien, merci, répond le patient un peu gêné.

- Est-ce que vous réussissez à dormir, où y a-t-il toujours quelqu’un sous votre lit ?

- Non, non, il n’y a plus personne sous mon lit et je dors très bien maintenant.

- Ah ! dit le psychanalyste tout penaud. Et comment avez-vous réussi à …

 

-Je suis allé voir mon banquier.

- Et alors ?

- Il m’a dit de scier les pieds du lit !

 

    L'histoire de Guy Whittall donne raison aux enfants qui ont peur des monstres cachés sous leur lit. Cet homme de 40 ans a découvert au petit matin qu’un crocodile de 2,50 m s'était caché sous son lit, raconte le "Daily Mail". Cette bête de 150 kilos était parvenue à s'introduire au Humani Lodge, un hôtel situé au Zimbabwe.

    Ce crocodile du Nil est ainsi resté caché plus de huit heures dans la pièce. Le lendemain, Guy Whittall s'est levé sans rien remarquer et est allé prendre son petit déjeuner à la réception.

 

    C'est une femme de chambre qui a donné l'alerte en hurlant, pétrifiée. Directeur de l'hôtel, Guy Whittall s'est précipité dans sa chambre où il s'est retrouvé nez-à-nez avec l'animal. "Ce qui est vraiment perturbant, c'est que je me suis assis au bord du lit ce matin, pieds nus, à quelques centimètres du crocodile", explique-t-il. "Il est venu parce qu'il faisait chaud"

 

    "Les crocodiles sont des spécialistes du camouflage, c'est pourquoi ils ont survécu si longtemps sur Terre et la raison pour laquelle ce sont des tueurs redoutables dans l'eau, a-t-il ajouté. Ils savent rester silencieux et ne pas se faire remarquer, c'est dans leur nature."

 

 

 

 

Please reload

( ZOOM SUR...

Contes à partager #27

03.06.2020

1/10
Please reload

( TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE 2020-2021

PLAQUETTE CSCB 2020 2021.jpg

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre lettre d'informations !

EN VIDÉO

Centre Social et Culturel des Blagis | 2 Rue du Docteur Roux 92330 Sceaux | 01.41.87.06.10 | cscblagis@wanadoo.fr

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - White Circle

© 2020 CSCB - Tous droits réservés - Mentions légales