Contes à partager #13

LE TUEUR DE DRAGONS

// suggéré par Hélène Loup (association Sceaux-Coudraies)

L'association Sceaux-Coudraies vous propose, pour rompre l'isolement, de partager avec chacun et chacune de petits contes et récits facétieux, sans oublier quelques jeux de devinettes et autres énigmes.

Ces petits contes sont à partager largement.

Attention : la plupart de ces contes ont fait l'objet d'une publication. On peut certes les partager, mais pas les publier dans un recueil : gare au copyright !

LE TUEUR DE DRAGONS


Un auteur chinois du nom de Zhuangzi, raconte qu’il y avait, autrefois, un maître célèbre qui enseignait l’art de tuer les dragons.


Un jeune homme fortuné, du nom de Zhu Pingman se rendit auprès de ce maître et lui demanda de lui apprendre à tuer les dragons.


Le maître l’accepta comme disciple.


Zhu Pingman travailla durement pendant trois ans. Il consacra toute sa fortune à acquérir l’art du tueur de dragons.


Il devint le plus célèbre tueur de dragons de son époque.


Par malheur, dans la suite de sa vie, il ne rencontra jamais de dragon.


Le dragon chinois est une créature composite caractérisée par un corps serpentin et une féroce gueule barbue. Les détails de sa morphologie varient selon les sources et les époques.


Selon le philosophe Wang Fu (78-163), vivant sous la dynastie Han, il emprunte des traits à pas moins de neuf animaux. Il a :

- une tête de chameau

- des yeux de démon (assimilé à un animal)

- des oreilles de bovidé

- des bois de cervidé

- un cou de serpent

- des pattes de tigre

- des serres d’aigle

- le ventre comme celui d’un mollusque

- le reste de son corps est couvert de 117 écailles de carpes, dont 81 sont mâles (yang) et 36 femelles (yin)


On compare sa voix au son que l'on produirait en tambourinant sur des casseroles de cuivre.


Le dragon chinois n'a ordinairement pas d'ailes, ce qui ne l'empêche pas de voler, grâce à la crête surplombant son crâne.


Mais sa principale source de pouvoir réside dans une grosse perle (en réalité une boule de cristal) qu'il cache sous les replis de son menton ou dans sa gorge. Cette perle est souvent synonyme de bonheur, d'abondance, de sagesse ou de connaissance pour celui qui la possède.



( ZOOM SUR...

( TÉLÉCHARGER LA PLAQUETTE 2020-2021

PLAQUETTE CSCB 2020 2021.jpg

NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre lettre d'informations !

EN VIDÉO

Centre Social et Culturel des Blagis | 2 Rue du Docteur Roux 92330 Sceaux | 01.41.87.06.10 | cscblagis@wanadoo.fr

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - White Circle

© 2020 CSCB - Tous droits réservés - Mentions légales